Les triades à la guitare (13 raisons de les bosser)

Que sont les triades à la guitare et pourquoi les travailler ?

triades

Cela fait maintenant quelques temps que je me suis sérieusement intéressé aux triades et à leur grand potentiel sur la guitare.

En fait durant longtemps, je sentais qu’il manquait quelque chose à mon jeu.

Je faisais beaucoup d’improvisations et de solos mais mon jeu était surtout mélodique et je n’utilisais pas souvent des accords ou groupes de notes simultanés.

Et cela me frustrait car je ne me sentais alors pas libre et dès que je n’avais plus de playback je me retrouvais à nu pour jouer.

J’ai alors pris du recul sur ma pratique et je me suis demandé ce qu’il me manquait réellement puis en regardant un live d’Eric Johnson j’ai remarqué son magnifique jeu en triades et je me suis dit que c’était cela qu’il me manquait.

Cette faculté de pouvoir créer quelque chose qui se suffit à lui-même sans avoir besoin d’un quelconque accompagnement pour pouvoir faire de la musique.

Et le développement de cette capacité passait avant tout par un travail sur les triades.

Si tu t'intéresses aux modes, voici mon cours d'initiation pour les aborder de la manière la plus simple possible et sans théorie.
Il s'agit là d'un incontournable pour débuter dans les modes lorsqu'on ne sait pas par où commencer qui a déjà aidé de nombreux guitaristes.
Accéder au cours ► Les Modes Faciles [sans théorie] (Il ne s'agit pas là d'un cours conventionnel et les notions abordées sont volontairement simplifiées.)

Je vais donc te donner 13 raisons d’apprendre les triades.

1-Squelette du manche

Les triades les plus communes se composent d’une fondamentale, d’une tierce et d’une quinte.

Parmis-elles :

  • Triades Majeure : 1 3 5
  • Triade mineure : 1 b3 5
  • Triade diminuée : 1 b3 b5
  • Triade augmentée : 1 3 5

Ces notes représentent le squelette de toute gamme ou accord, il s’agit là des notes les plus importantes et qui vont nous permettre de sonner de manière plus cohérente.

Ce sont tout simplement des notes d’accords.

On va aussi trouver d’autres types de triades :

  • Sus 4 : 1 4 5
  • Lydienne : 1 #4 5
  • Sus 2 : 1 2 5
  • Phrygienne : 1 b2 5

Toutes ces triades ont des couleurs particulière correspondant aux gammes dans lesquels elles sont inclues.

Une triade a cette particularité d’être facilement exploitable sur le manche car c’est un accord réduit et permet aussi de trouver des sonorités très intéressantes.

Elles représentent le squelette de chaque gamme auxquelles elles appartiennent et c’est pourquoi il est à mon sens essentiel d’apprendre à exploiter les triades.

2-Repère d’accords

les triades à la guitare

Les triades sont les fondations de tous les autres accords.

Durant longtemps je trainais avec moi un gros point faible sur ma guitare qui était le travail des accords.

Je ne voulais pas regarder là où ça piquait et faire face à certaines difficultés de l’apprentissage.

Néanmoins il fallait le faire un jour ou l’autre et j’ai donc tout remis à plat pour corriger entièrement ce vieux problème.

Je cherchais toujours un moyen d’apprendre tous les accords possibles et imaginables.

Je recherchais de la complexité dans mon apprentissage.

Alors qu’il fallait simplement que je commence par les bases.

C’est à dire les triades.

3-Consrtuire les Tétrades facilement

En connaissant les triades tu connais alors les bases sur lesquelles tu pourras construire tous les autres accords de plus de 3 notes dont les tétrades et les accords enrichis.

Commencer par les triades s’agit de l’ordre logique pour apprendre les accords efficacement.

Je vais t’illustrer ça par un exemple.

Prenons un accord mineur 7 : Ce dernier comporte une triade Majeure + sa note de basse une quarte en dessous.

Et on peut procéder de cette manière pour chaque accord.

Il s’agit tout simplement de blocs à assembler.

4-Repérer ses intervalles

Les triades sont aussi un très bon moyen de commencer à intérioriser les intervalles de tierce et de quinte efficacement.

Ces intervalles sont stables et on peut facilement commencer et terminer des phrases à partir d’eux.

C’est pourquoi les triades sont vraiment utiles pour commencer à intégrer les principaux intervalles dont on va se servir.

Les intervalles sont l’alphabet de la musique, on pourrait dire que les triades en sont les voyelles.

5-Développer un jeu en accords

improvisation

Il y a quelques temps j’étais incapable de reconnaître les accords, je faisais surtout des impros et solos mais les accords manquaient vraiment à mon jeu.

Je développais alors une frustration par rapport à ça car à chaque fois que je voyais un guitariste réaliser un solo d’accords ou un joli enchainement harmonique cela me rappelait mes lacunes à ce niveau là.

Et un jour j’ai donc décidé de corriger ces problèmes et d’aller de l’avant dans cette aventure.

J’avais commencé par la complexité encore une fois en me disant que j’allais prendre des fiches d’accords et tout apprendre comme un bourrin sans essayer de les comprendre.

En fait il fallait simplement que je commence par les triades.

Et j’ai mis du temps avant de m’y mettre réellement.

6-Trouver de nouvelles idées

Le fait de progresser de manière verticale (harmonie) nous fait aussi progresser de manière horizontale (mélodie).

En équilibrant ainsi ces deux branches on est alors capable de trouver de nouvelles idées plus riches pour notre jeu qui s’ouvre alors à une toute nouevlle dimension.

Ce qui est magique avec les triades c’est que vous pouvez commencer à en jouer une puis une autre et tester les différentes possibilités qui s’offrent à vous tout en ayant l’impression de construire une histoire dans l’instant.

Alors certes au départ il faut les intégrer physiquement mais dès qu’on peut s’en servir pour faire de la musique. C’est parti.

7-Augmenter la cohérence de son jeu

Lorsqu’on s’enferme dans un jeu uniquement composé de mélodies (donc note par note) on se prive d’une grande possisbilité que nous offre la guitare sur toute la partie harmonique et verticale de la musique.

On se dit souvent qu’on veut faire de supers solos et impros mais ce qu’on ignore c’est qu’en connaissant bien nos accords et en étant capable de les exploiter efficacement on peut ainsi embellir immédiatement nos solos et gagner en cohérence.

Cela ne nous parait pas évident lorsqu’on est en train d’apprendre ces nouvelles notions mais peu à peu on se rend compte que ces connaissances interviennent en temps réel dans notres jeu et qu’il est très utile de maintenir un équilibre entre l’harmonie et la mélodie pour obtenir un jeu harmonieux.

Je vous conseille d’écouter Eric Johnson qui fait souvent de magnifiques improvisations en triades en introduction de ses morceaux.

8-Reprendre confiance en son jeu

Souvent une perte de confiance dans notre jeu résulte d’un déséquilibre dans notre pratique.

Ce déséquilibre peut très bien être de nature technique, théorique ou simplement musicale.

Je possédais avant un déséquilibre à ce niveau et cela m’empêchait de décoler sur d’autres points.

En général lorsqu’un déséquilibre nous empêche d’avancer ou nous bride sur ce qu’on voudrait faire on se met une pression psychologique car soit :

  • On ne sait pas d’où cela vient
  • On ne travaille pas comme on devrait et on procrastine discrètement les points qu’on devrait travailler en priorité

Le truc c’est qu’on ne se rend pas toujours compte qu’on est en train de repousser ou de négliger un point important.

Il faut alors apprendre à adopter un regard objectif sur notre jeu pour le rééquilibrer et prendre conscience de nos erreurs et de nos faiblesses.

9-Enrichir ses impros

accords guitare

Souvent lorsqu’on pense impro et solo, on a en tête une série de notes toutes détachées les unes des autres c’est à dire un enchaînement de mélodies.

Et c’est ce qu’on a tendance à faire naturellement.

Néanmoins on peut enrichir nos impros et trouver de nouvelles idées simplement en ajoutant des accords à nos impros pour marquer des moments importants ou reprendre la rythmique en court durant un bref instant.

Cet effet peut vraiment ouvrir de nouvelles possibilités à votre jeu et le rendre plus intéressant et varié.

De plus en faisant le lien entre mélodie et accords vous augmentez alors la cohérence de votre jeu instinctivement et des changements s’opèrent sans que vous vous en rendiez compte.

10-Composer

Il y a plusieurs manière de composer et on peut soit :

  • Partir d’une mélodie puis l’harmoniser en trouvant des accords qui l’accompagneront bien.
  • Partir d’une suite d’accords puis construire une mélodie par dessus.
  • On peut très bien décider d’utiliser ces deux méthodes.

Il m’arrive personnellement d’utiliser les deux méthode et le travail des triades et des accords m’a permis de trouver plus rapidement une suite d’accords cohérente et juste.

11-Développer son oreille

C’est la que ce domaine est vraiment super car il contribue grandement au développement d’une bonne oreille relative.

L’oreille absolue ne s’obtient pas, par contre l’oreille relative se travaille et vous permet à terme de reconnaître des sonorités de manière efficace.

Vous pouvez prendre conscience de ce que vous jouez et de ce que jouent les autres.

De plus en composition cela va grandement vous aider.

Vous allez plus facilement exploiter les idées et l’inspiration qui vous vient car votre oreille vous guidera pour retrouver et retranscrire ce qu’il se passe en vous.

12-Faire des liens entre les gammes et les accords plus facilement

Evidemment les triades vont aussi vous permettre de faire les liens entre gammes et accords.

Les triades étant inclues dans les gammes et les gammes n’étant qu’une extension de ces triades, cela va vous aider à mieux vous repérer sur le manche et à adopter un jeu plus logique et cohérent.

13-Sortir de sa zone de confort de jeu

Il s’agit là sans doute du point le plus important.

Peut-être qu’aujourd’hui ton point faible est un manque de maîtrise des accords à la guitare et que c’est ce qui te pose problème.

Dans ce cas là travailler un domaine tout autre peut t’aider à surmonter cette période qui peut s’avérer difficile.

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min).

A la prochaine.

Luc
Top