Comment tenir ses objectifs long terme à la guitare sans abandonner : La clé

Comment tenir ses objectifs long terme à la guitare sans abandonner ?

Comment tenir ses objectifs long terme à la guitare sans abandonner

Apprendre un instrument de musique est comme beaucoup de choses un objectif qui s’effectue à très long terme qu’il faut pratiquer un peu chaque jour pour progresser au mieux.

Notre société nous fait croire que l’on peut tout obtenir instantanément, ce qui est complètement faux.

1. Attentes et contentement

Tout ce que tu voudras accomplir de solide dans ta vie sont des objectifs longs termes.

Qui dit long terme dit nécessité de ne pas espérer que l’on sera heureux lorsqu’on sera devenu un musicien accompli car ça n’arrivera pas réellement à moins que tu ne portes plus de telles considération sur un niveau bon ou mauvais et que tu apprécies ton jeu tel qu’il est au jour le jour.

Ainsi tu te rendras vite compte qu’au bout de quelques temps, tes progrès seront largement au-dessus de tes petites attentes.

Le secret est d’ailleurs de ne pas avoir d’attentes tout simplement, facile à dire, pas forcément facile à appliquer et à adopter psychologiquement directement.

En effet ce travail sur le contentement au jour le jour est aussi un objectif long-terme tiens donc.

Comme je le disais précédemment, absolument tout ce qui t’apportera du bonheur et du bien-être s’effectuera sur une longue période, voir t’accompagnera peut-être toute ta vie qui sait ?

Personnellement je n’en sais strictement rien et je ne me pose plus cette question. A quoi bon ?

2. Le problème des débutants à la guitare

En supplément quand on débute, on a un frein à la guitare qu’on a tous eu et peut-être qu’aujourd’hui tu l’as toujours.

Ce frein est une difficulté qui fait abandonner la plupart des initiés assez rapidement.

Ce frein est évidemment la barrière technique qui s’élève entre nous et l’instrument et je pense qu’à ce moment-là l’ego peut-être exceptionnellement utilisé pour forcer la main et brutaliser son instrument jusqu’à obtenir le palier technique et théorique nécessaire pour pouvoir commencer à vibrer et à nous faire plaisir avec notre niveau.

Contrôle ton ego pour libérer des émotions sincères à la guitare

Les OBJECTIFS à la guitare

Il ne faut pas se le cacher, le début c’est chiant et très difficile.

Bien plus difficile que pour garder le rythme par la suite.

C’est comme un train, il met du temps à démarrer et à atteindre sa vitesse de pointe mais dès qu’il y est, il devient inarrêtable.

Une fois ce palier franchit il faut supprimer les parasitages mentaux nous rabaissant sans arrêt au plus vite pour pouvoir apprécier et profiter pleinement de l’immense bonheur que peut nous apporter la musique.

Comment prendre du plaisir à jouer de la guitare ?

Lorsque qu’on a franchit ce palier rien ne sert de chercher le bonheur de la pratique dans un nouveau niveau pouvant être atteint dans un futur proche.

Car en effet ce schéma se répétera toujours, encore et encore et provoquera une insatisfaction perpétuelle, extrêmement frustrante et décourageante lors de notre pratique.

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min). ► Faire le point sur mon niveau 

3. Quel est le but de ta pratique ?

Pourtant, pourquoi avons-nous commencé la guitare ?

Pour nous lamenter mentalement de notre misérable niveau même si celui-ci est amené à évoluer ?

Je ne crois pas qu’il s’agissait de l’objectif de départ non.

En étant honnête beaucoup de personnes si ce n’est la plupart (dont moi) commencent un instrument de manière egotique en s’imaginant jouer comme des Dieux tout puissants.

Mais ce phénomène se retrouve dans bien d’autres domaines comme le sport et ses dérives commerciales poussant à la consommation de compléments alimentaires par exemple.

En faisant croire à des personnes manquant de confiance en-elles qu’elles arriveront à leur fin et seront heureuses en se bourrant de compléments et autres conneries et en détruisant leurs muscles et leur corps de manière excessive.Définir vos objectifs à la guitare

Cela peut certes fonctionner sous certaines conditions lorsque les pratiquant savent exactement ce qu’ils font et développent une certaine passion pour cela.

Mais le nombre d’initiés qui abandonnent rapidement est énorme et peu de gens restent à fond dans une réelle optique de long terme qui apporterait de vrais résultats solides et harmonieux.

La plupart cherche le résultat rapide, et instantané.

Cela ne peut fonctionner et même s’il existe des méthodes plus rapides que d’autres il faudra toujours l’appliquer au long terme, puis la faire évoluer et varier selon nos besoins.

La clé est donc de ne pas projeter sa satisfaction et son bonheur dans le résultat et l’insaisissable mais dans l’instant présent et dans notre progression au jour le jour.

Avec le temps notre raison de pratiquer devient bien plus grande qu’un simple moyen d’impressionner et de flatter notre ego.

C’est ainsi que l’on découvre la beauté, le monde fantastique, merveilleux et inexplicable de la musique tel qu’il est et que la guitare devient notre outil d’expression, d’abstraction, de présence, de méditation, de profondeur psychique, de développement spirituel et j’en passe… le PLUS PUISSANT au delà tout ce que nous aurions pu imaginer depuis le début.

Sur ce, à la prochaine !

Voir aussi :

Share
Top