Comment mieux improviser à la guitare : l’astuce de l’interdiction

Comment progresser efficacement en guitare et en particulier en improvisation ?

Aujourd’hui je vais te présenter une astuce simple à mettre en place dans tous les domaines de ta pratique en guitare.

Comme je le disais dans un autre article la progression est un long processus qui se construit en étant régulier sur le long terme : Progresser plus rapidement en guitare : 3 points essentiels

Il faut toujours avoir cela en tête et ne pas en démordre sous peine de stagner, de ralentir dans son apprentissage ou même d’abandonner pour certains guitaristes débutants ou intermédiaires.

bien improviser guitare

Etre conscient de tous ces points précis et savoir comment fonctionne la progression et de quelle manière notre cerveau assimile les informations qu’on lui demande d’enregistrer est un gros avantage car on ne laissera plus rien au hasard.

L’astuce que je te propose est très simple à appliquer et peut t’offrir des bénéfices énormes dans ta progression, que tu sois débutant, intermédiaire ou confirmé.

C’est une astuce que j’ai trouvé en pratiquant et en expérimentant.

Elle me permet d’enrichir mon jeu efficacement.

Je l’ai donc nommée : l’astuce de l’interdiction.

Ça claque non ?

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min). ► Faire le point sur mon niveau 

Je l’avais vaguement abordé dans la première astuce de l’article : Improviser à la guitare : 5 astuces pour s’améliorer

Cette article abordera de manière plus précise cette astuce qui est d’une importance capitale et qui peut te débloquer et te faire sortir d’une période de stagnation.

Donc qu’est ce que cette fameuse « astuce de l’interdiction » ?

Il s’agit d’un moyen simple de développer sa liberté sur la guitare et de ne pas rester bloqué en positions pour jouer et improviser.

Je vais commencer par un petit rappel sur la gamme pentatonique :

En général lorsqu’on débute dans les gammes et l’improvisation à la guitare on apprend tout d’abord cette gamme et on commence par la position dite « principale » de la pentatonique mineure.

Cette position est dite principale car la première note de cette position s’agit de la tonique (si on improvise sur un backing track en La, cette première note sera un La, 5e case corde de Mi grave).

La position principale de la gamme pentatonique majeure sera en fait la deuxième position de la gamme pentatonique mineure :

Il s’agit en fait d’un simple décalage de deux cases mais les positions sont exactement les mêmes.

On le constate clairement sur les diagrammes ci dessus.

(J’ai fait exprès de faire apparaître uniquement ces deux positions mais il en existe bien 5 différentes).

Donc en général le débutant reste bloqué sur la position principale de la pentatonique mineure et n’arrive pas à en sortir.

Sa maîtrise de cette position va se développer mais il aura tendance à délaisser les autres positions en se mettant dans la tête que la position principale est la plus simple d’utilisation.

Alors qu’en réalité c’est juste qu’il a commencé et passé plus de temps sur celle-ci  même si c’est vrai que cette position offre beaucoup de possibilités.

Il va donc se conforter dans cette position et s’enfermer dedans, ce qui le limitera beaucoup sa liberté de jeu.

C’est peut-être actuellement ton cas.

Un bon guitariste est capable de se balader des graves aux aigus et bouge sans cesse sur le manche : Mieux connaître son manche et ses notes en guitare : 4 astuces efficaces

C’est ce que tu dois obtenir, de la liberté et ne pas te sentir coincé à certains endroits du manche.

C’est ici que l’astuce de l’interdiction va te permettre de développer ton jeu et de gagner en liberté.

1. L’interdiction de position

La première chose à faire est de repérer les positions sur lesquels tu passes le plus de temps lorsque tu improvises.

Si tu es bloqué sur une ou plusieurs positions particulières sur ta guitare : black liste les et interdit toi d’aller jouer sur ces positions pendant plusieurs improvisations.

C’est simple, tu dois te mettre en tête que ces positions n’existent plus, elles ne sont plus sur ta guitare, et tu dois te débrouiller pour sonner sans elles.

En faisant ça tu vas être forcé d’utiliser  les autres positions et de développer ton jeu mais il faut le faire sérieusement.

Tu n’es évidemment pas obligé de t’interdire de jouer dessus durant toute ta séance de pratique, mais il est important que tu t’y consacres pendant un temps.

Tu développeras ainsi une plus grande liberté et à terme, tu rééquilibreras ton temps passé sur chaque zone du manche pour que ton jeu s’homogénéise.

gamme pentatonique majeure

2. L’interdiction d’intervalle

De la même manière tu peux t’interdire de jouer certains intervalles car effectivement lorsqu’on débute en improvisation ou qu’on commence à se reposer sur nos acquis, les intervalles que l’on va faire sonner vont être toujours les mêmes.

Un débutant en impro fera sonner sa gamme de manière récitée et linéaire, ce qui le limitera dans sa progression et dans la richesse de son jeu.

Une astuce simple de s’améliorer et d’enrichir son jeu va donc être de t’interdire de jouer la gamme de manière linéaire ou de faire sonner les intervalles que tu avais l’habitude de jouer pour déjà casser cette habitude et s’en libérer.

Cela rééquilibrera et enrichira ton jeu !

3. L’interdiction de gamme

Cette astuce peut aussi s’appliquer pour les gammes.

Il va s’agir de t’interdire d’improviser avec les gammes que tu as l’habitudes d’utiliser pour développer d’autres sonorités sur d’autres gammes et je pense notamment aux modes, à la gamme diminuée, la gamme par ton (whole tone) etc…

Cela aura donc pour effet de te faire sortir de ta zone de confort, de développer ton oreille sur des sonorités plus complexes.

Et d’enrichir globalement ton jeu par la suite car toutes ces gammes peuvent s’utiliser et se combiner entre elles selon le backing track sur lequel tu improvises.

En La Dorien par exemple tu pourras improviser en La pentatonique, utiliser le mode de La Dorien, partir dans des plans diminués, utiliser la gamme par ton subtilement etc… Mais peut-être que tu n’en es pas encore là !

Tu peux vraiment combiner tout ça pour avoir un jeu riche et provoquer du contraste.

Ton jeu deviendra imprévisible et suscitera rapidement plus d’intérêt.

Tes solos seront plus professionnel et tu progresseras plus efficacement !

C’était donc l’astuce que j’ai nommé : « astuce de l’interdiction » qui est d’après moi très utile et enrichissante pour progresser en improvisation à la guitare !

Je te suggère de l’appliquer régulièrement pour en constater les bienfaits !

En tout cas, j’espère vraiment qu’elle t’aidera dans ta progression !

Sur ce je te souhaite une très bonne pratique ! 🙂

Luc

Voir aussi :

Share
Top