Jouer de la guitare (facilement) : 10 clés essentielles

Peut-être qu’aujourd’hui vous vous demandez comment jouer de la guitare.

Jouer de la guitare

Vous aimeriez jouer de la guitare et améliorer votre niveau mais vous vous découragez facilement devant la difficulté de l’instrument.

Et c’est normal.

Durant une longue période je me décourageais sur ma guitare en me répétant que je n’étais pas fait pour ça, que je n’étais pas capable d’atteindre un bon niveau.

Et le problème c’est qu’en me répétant cela à moi-même je me persuadais alors de mon incapacité à atteindre mes objectifs musicaux.

C’est un cercle vicieux dangereux dans lequel beaucoup de pratiquant peuvent s’aventurer inconsciemment.

Le jour où j’ai compris que tout cela était dans ma tête et qu’il s’agissait uniquement de toutes ces pensées qui me freinaient dans mon cheminement j’ai décidé de réinitialiser les systèmes.

Et c’était alors la meilleure chose à faire pour ne plus me décourager sans cesse sur l’instrument et ne jamais être satisfait de ce que je faisais.

Peut-être que vous êtes dans ce cas là aujourd’hui et que cela vous empêche de vous concentrer et de faire de réels progrès à la guitare.

Peut-être qu’il vous arrive de vous énerver sur votre instrument ou de vous décourager rapidement en vous dévalorisant et en ne croyant plus en vos capacités de musicien.

Et tous ces doutes nous touchent tous car ils font parti de l’apprentissage.

Néanmoins vous pouvez vous débrouiller pour ne pas les prendre au sérieux et continuer d’avancer en toutes circonstances.

Et dans cet article je vais vous donner 10 clés essentielles qui vont changer votre manière d’aborder l’apprentissage de la guitare.

Ainsi vous pourrez avancer plus sereinement vers vos objectifs.

On rencontre tous des difficultés dans notre cheminement et ça fait parti du jeu.

Le tout est d’aborder ces situation de la bonne manière et de ne pas rester au tapis à ne rien faire, il faut se relever et continuer !

C’est d’ailleurs l’objectif de GriffeurPro.

T’accompagner dans la réalisation de tes objectifs musicaux.

Dans tous les cas, tu es capable d’avancer et de progresser.

Tout le monde peut progresser.

Et c’est ce que je veux te montrer ici.

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min). ► Faire le point sur mon niveau 

Pour jouer de la guitare, de la régularité et un peu d’organisation peuvent te mener à d’excellents résultats.

Et cela même si tu n’as pas tout ton temps libre à consacrer à l’instrument.

On a tous des responsabilités et on ne peut pas rester h24 la tête dans l’instrument, c’est pourquoi il faut que nos séances soient ciblées et efficaces.

C’est parti pour le premier point essentiel.

1. Définissez des objectifs clairs

Il s’agit là vraiment d’un point fondamental à ne pas prendre à la légère.

Il s’agit là de votre carte au trésor.

De votre sens de l’orientation.

Je m’explique.

Sans objectifs vous êtes comme un navire perdu en plein milieu de l’océan.

Vous ne savez pas où aller, vous ne savez pas quoi faire, quoi chercher et quoi pratiquer.

Alors vous sombrez facilement dans un état d’esprit négatif et vous vous sentez perdu et incapable d’accomplir quoique ce soit de concret.

C’est pourquoi se fixer des objectifs quantifiables et mesurables est vraiment essentiel pour pouvoir prendre conscience de son avancée sur la guitare et se dire :

« Je suis fier d’avoir progressé sur mon instrument et réalisé l’objectif que je m’étais fixé. »

Evidemment vous devez découper votre pratique en objectifs précis et réalistes pour qu’ils puissent être accomplis dans les semaines ou les mois à venir.

Ensuite il est bon d’avoir une vision à long terme et de matérialiser mentalement le niveau que vous voudriez obtenir dans les années à venir.

Cette technique de visualisation vous permet de concentrer votre attention et les capacités de votre cerveau sur les tâches essentielles à accomplir pour arriver à vos fins.

Après c’est bien beau de visualiser mais il faut avant tout agir et pratiquer efficacement car c’est là qu’on apprend à jouer de la guitare.

2. Cherchez et trouvez ce que vous aimez vraiment

jouer de la guitare facilement

Vous devez vous poser plusieurs questions au cours de votre apprentissage et vous ne trouverez probablement pas des réponses précises tout de suite.

Cela dépend de votre avancée.

Certains auront déjà une idée claire de ce qu’ils veulent faire sur leur guitare.

Alors que d’autres seront un peu perdus dans leur évolution.

Néanmoins le fait de savoir exactement ce que vous voulez faire avec votre instrument et arriver à vous le représenter mentalement est un carburant extrêmement puissant pour vous aider à avancer dans l’apprentissage de la guitare.

Car si vous savez ce que vous aimez vous aurez alors beaucoup moins de chance de vous décourager car vous prendrez beaucoup plus de plaisir à pratiquer étant donné que vous avez en ligne de mire ce que vous voulez obtenir.

Vous n’êtes alors plus à la dérive, vous avancez sereinement pour jouer de la guitare comme vous le souhaitez.

3. Acceptez vos faiblesses et redressez-les

Sur l’instrument comme personnellement, vous avez vos faiblesses, j’ai mes faiblesses et c’est normal.

C’est aussi cela qui participe à la richesse de la musique.

Ceux qui atteignent de très bons résultats connaissent leurs faiblesses et leurs points forts et se focalisent sur ces derniers.

Si tout le monde avait des affinités uniformes dans tous les domaines de la pratique, on s’ennuierait rapidement car tout le monde ferait la même chose et de nombreuses innovations techniques n’auraient pas pu voir le jour.

Néanmoins, avoir des faiblesses ne signifie pas que nous ne devons pas les travailler, au contraire.

C’est ainsi que nous pouvons progresser à la guitare plus efficacement.

Il faut apprendre à être suffisamment critique pour repérer les points devant et pouvant être améliorés et les points que nous ne pourrons pas réellement améliorer de manière solide.

4. Repérez et travaillez vos points forts

apprendre à jouer de la guitare

De la même manière vous devez apprendre à repérer vos points forts personnels et voir sur quels points vous sentez que vous pouvez exceller.

Après vous devez vous focaliser sur ces points pour en faire vos forces et vos atouts principaux.

Au départ vous ne savez pas réellement quels sont vos points forts sur la guitare et cela se découvre petit à petit à mesure que vous progressez.

Une bonne manière de détecter un point fort est de vous concentrer sur les sensations que vous procure votre guitare dans certains domaines précis.

Par exemple la technique du legato me procure de bonnes sensations dans la main et j’aime la sonorité de cette technique, je vais donc la travailler suffisamment pour voir si elle me correspond réellement et constater si cette technique peut effectivement être l’un de mes points forts.

Et cela n’est pas uniquement valable sur une technique mais aussi :

  • Sur le style joué
  • Sur la manière de transmettre son message musical
  • Sur les effets de jeu (bend, slide, vibrato, whammy bar…)
  • Sur les gammes et modes utilisés
  • Sur les accords/cadences employées
  • Sur le type de son
  • Etc…

Parmi tous ces aspects, certains sont particulièrement en phase avec ce que vous voulez faire et avec vos affinités musicales.

Il est important de peu à peu cerner ces points et de vous créer ainsi un certain cadre dans lequel votre identité musicale pourra éclore et se préciser de plus en plus.

5. Focalisez vous sur une seule chose à la fois

Pour apprendre la guitare efficacement, il est vraiment impératif de vous focaliser sur une seule chose à la fois et de décortiquer ce point sous plusieurs angles.

Aujourd’hui si nous ne faisons pas attention, nous pouvons être sollicités et perdre rapidement notre temps et notre énergie dans une approche multi-tâches.

Cette approche ne peut pas vous conduire vers des résultats solides car vous allez toujours survoler les choses que vous êtes en train de travailler puis dès qu’une petite difficulté se présentera à vous, vous passerez à un autre point et au bout du compte vous n’aurez rien accompli de concret et j’en sais quelque chose.

Cette approche est longtemps restée ancrée en moi car mes capacités de concentration laissaient à désirer et je m’éparpillais alors très rapidement dans tout ce que je faisais.

La bonne nouvelle, c’est que la concentration se travaille et s’améliore comme un muscle.

Il suffit de reprendre l’habitude d’agir de manière mono-tâche dans tous les aspects de notre vie pour faire passer notre concentration directement au niveau supérieur.

6. Soyez efficace et organisez vous

apprendre la guitare gratuit

Ce point est la suite logique du point précédent.

Une fois que vous avez rétabli ce caractère mono-tâche chez vous (si vous ne l’aviez pas évidemment), vous allez devoir être le plus efficace possible sur votre séance de guitare.

Car vous pouvez très bien faire une chose à la fois mais sans méthode et plan d’action, vous n’irez pas bien loin.

Ce que je fais personnellement est de noter la veille de chaque séance les points que je vais travailler de manière précise, comme ça je ne me pose pas 3000 questions lorsque je prends ma guitare le lendemain et je travaille alors les points prévus.

Ce que je note n’est néanmoins pas absolu, il peut m’arriver de noter un plan de travail de guitare et faire tout à fait autre chose le lendemain car ma curiosité m’aura emporté autre part.

Je ne me force pas à faire quelque chose que je n’ai absolument pas envie de faire sur l’instrument mais j’essaie toujours de détecter le point sur lequel je pourrais être le plus enthousiaste chaque jour.

Je pense que c’est vraiment une bonne manière de faire.

Car à partir du moment où vous prenez du plaisir à pratiquer un point précis sur votre guitare, les progrès se font alors de manière exponentielle.

Il faut toujours garder cela en tête pour apprendre la guitare efficacement.

7. Rencontrez d’autres musiciens

Il s’agit là d’un point important mais vous n’êtes pas forcé de remplir ce critère pour progresser sur votre instrument.

Tout le monde n’a pas la chance d’être dans un milieu de musiciens et il arrive souvent qu’on doive faire un bout de chemin de notre côté.

Ce qui peut être enrichissant en rencontrant d’autres musiciens c’est de vous rendre compte que vous n’êtes pas seul sur ce chemin et que d’autres partagent la même passion que vous.

Cela vous redonne alors de l’énergie et de la motivation pour continuer dans votre apprentissage et être plus efficace.

Néanmoins les rencontres avec d’autres musiciens peuvent avoir des effets positifs comme négatifs.

Certains vont certes vous tirer vers le haut et vous donner de bons conseils mais d’autres vont vous donner l’impression d’être à la ramasse et vous allez vous sentir diminué et perdre confiance en votre jeu.

Cela peut arriver mais pas nécessairement parce que le musicien veut vous faire sentir ainsi mais parce votre interprétation de la situation et votre perception de vous même à ce moment là aura été mal choisie.

Ne vous diminuez jamais devant un bon musicien, vous pouvez être admiratif et vous savez qu’il peut vous apporter de bons conseils alors écoutez simplement et mettez en application ce qui vous parait essentiel mais ne vous rabaissez pas, cela ne mène absolument à rien et vous fait régresser et j’en sais quelque chose.

Vous pouvez aussi rencontrer des musiciens parlant beaucoup et essayant de vous tirer vers le bas en vous répétant que vous n’y arriverez pas etc…

Vous vous rendez ensuite rapidement compte que ce sont des flemmards qui n’ont pas réussi à atteindre leurs objectifs sur leur instrument et qui abandonnent facilement.

Ne les jugez pas mais faites attention à ce qu’ils vous conseilleront car une personne n’étant pas à l’aise avec elle même voudra inconsciemment vous mettre mal à l’aise et vous tirer vers le bas. Malheureusement c’est comme ça.

Alors rencontrer des musiciens peut être bien et enrichissant mais gardez en tête que c’est toujours à vous seul d’agir et de progresser, les musiciens que vous rencontrerez vous partageront leurs expériences enrichissantes mais c ‘est à vous de pratiquer !

8. Ne vous enfermez pas dans une bulle négative

Il m’est déjà arrivé lors de mon cheminement guitaristique de me construire une sorte de haine pour tout ce qui ne correspondait pas à mes goûts et je jugeais alors beaucoup ce que faisaient d’autres musiciens ou même d’autres musiques qui n’avaient rien à voir.

Je m’énervais contre la musique mise en avant pat les grands médias etc…

Malheureusement je focalisais alors mon attention sur des choses négatives extérieures sur lesquelles je n’avais pas de contrôle et je gaspillais alors mon énergie dans un cercle vicieux inutile.

Le jour où j’ai compris que ces schémas de pensées ne pouvaient m’attirer que des ennuis et davantage de négativité j’ai décidé de me mettre des œillères et de ne plus faire attention aux bruits extérieurs mais plutôt au silence de l’âme comme dirait Jean-Claude Van Damme. 😉

Je me suis alors mis à suivre mon chemin sans me perdre dans des détails et des distractions extérieures qui peuvent vraiment nous éloigner de nos objectifs si on ne fait pas attention.

Donc le message ici, c’est que même si des évènements et les situations extérieures vous révoltent.

Gardez simplement la tête froide et continuez d’avancer sans prendre part à la régression qui vous guette.

Ainsi vous avancerez beaucoup plus sereinement vers vos objectifs et vous augmenterez alors votre estime de vous même et votre niveau de bonheur en vous élevant dans l’art de la musique.

improvisation jazz

9. Amusez-vous, testez, faites des expériences

L’un de vos objectifs est forcément de vous faire plaisir.

Et c’est ce qui entraine le cercle vertueux de votre progression guitaristique.

Donc n’hésitez pas à tester de nouvelles choses en permanence sur votre instrument.

On vit dans un monde où il y a des règles pour tout et partout et souvent cet aspect de notre quotidien s’introduit dans notre jeu.

Mais sur la guitare tout est permis, laissez libre cours à votre imagination et lorsque vous trouvez quelque chose d’original ne vous dites pas que cela n’a pas lieu d’être sur l’instrument, essayez de l’exploiter et de le développer pour voir si oui ou non, vous pourrez faire quelque chose avec.

10. Gardez à l’esprit que vous n’êtes pas le seul

Ce point est vraiment très important et vous devez toujours garder à l’esprit que de nombreux autres guitaristes ont fait face aux difficultés que vous rencontrez au cours de votre cheminement.

Le tout est de continuer de persévérer et de trouver votre propre chemin.

Ne vous dites pas que cela est insurmontable pour vous, car bien d’autres y sont parvenu avec les mêmes cartes en main.

Foncez et ne vous laissez pas avoir par vos doutes.

Ces derniers ne vous permettront pas d’améliorer votre niveau et d’aller là où vous voulez.

Luc Planchard

Voir aussi :

Top