Improviser avec la gamme pentatonique : 5 astuces pour t’améliorer

Comment mieux improviser sur la gamme pentatonique ?

Souvent quand on commence à improviser et à utiliser la gamme pentatonique sur notre guitare, on tourne rapidement en rond et on joue toujours à peu près les mêmes sonorités et les mêmes plans qu’on s’est habitué à faire.

C’est ici que le fait de se reposer sur nos acquis et de nous appliquer une certaine routine dans ce que l’on va jouer va ralentir notre progression voir carrément nous empêcher totalement de progresser à un certain stade.

Peut-être qu’aujourd’hui tu es dans ce cas et que tu aimerais sortir de cette routine pour développer ton jeu et le rendre plus riche.

Si c’est le cas alors les astuces qui vont suivre te seront sans doute utiles ! 🙂

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min). ► Faire le point sur mon niveau 

1. Faire des approches chromatiques

Une approche chromatique est le fait de passer rapidement une note qui est en dehors de la gamme avant de retomber sur une note juste.

En passant rapidement sur cette première note, ça sonnera et notre oreille va trouver que ça sonne plutôt bien.

Alors qu’on ne peut absolument pas se permettre de s’arrêter pu de faire durer cette note, tu le constateras par toi-même sur ta guitare.

Tu peux donc approcher la note une note de la gamme en l’approchant par un slide, un bend, un hammer ou un pullloff… Libre à toi d’essayer tout ça !

2. Varier ses bends et aller en chercher d’autres

Au départ lorsqu’on fait des bend, on apprend les classiques, les plus entendus et utilisés dans les solos de rock et de blues (ils sonnent effectivement très bien) mais du coup on ne se limite qu’à ceux là alors qu’on en a des tonnes à disposition.

Pourquoi ne pas profiter de toutes les possibilités que nous offre notre guitare ? 😉

L’astuce ici va donc être de chercher à faire sonner d’autres bend.

En général on fait sonner des bend d’un ton. On peut très bien faire sonner des bend d’un demi ton ou d’un ton et demi qui sonnent aussi très bien et nous offre tout de suite beaucoup plus de possibilité.

L’exercice ici va donc être d’effectuer une recherche des bend que tu pourrais utiliser sur ta gamme pentatonique. De tester les différentes possibilités que t’offre ta gamme pentatonique et d’incorporer tes découvertes dans ton jeu ! 🙂

Apprendre la gamme pentatonique efficacement

3. Faire sonner sa gamme comme un arpège à une note par corde

J »évoque souvent cette astuce car c’est vraiment l’une des plus efficace. Elle agit comme déliateur et force les doigts à s’adapter à la position de jeu de nouveaux intervalles qu’on avait pas l’habitude de faire sonner avant.

Elle te force à sortir de ta zone de confort et à laisser de côté tes acquis pour grandement enrichir ton jeu à la guitare !

Elle te permet aussi d’aborder les intervalles sans aucune notions théoriques et de commencer à t’habituer à la sonorité de chacun d’entre eux.

Tu peux donc te servir de cette astuce à chaque fois que tu feras des petites improvisations, ça peut vraiment t’aider et t’apporter beaucoup de nouvelles possibilités et d’idées si tu es à court aujourd’hui (ce qui m’étonnerait entre nous !).

4. Abuser du slide !

Le slide c’est un effet un peu à part étant donner que sa « portée » est égale à la longueur du manche contrairement aux autres techniques à courte portée (égale à l’écart max que tu faire avec tes doigts pour les hammer et les pulloff).

Ce qui fait de lui un outil redoutable et offrant beaucoup de possibilités intéressante pour voyager sur le manche de ta guitare ! 🙂

Je te conseille donc d’expérimenter les diverses possibilités que peuvent t’offrir cette technique.

Essaie de faire des petits slides, des slides moyens et des grands slides… Des slides ascendants et des slides descendants…

Apprends à les enchaîner et à gagner en précision sur cette technique !

C’est vraiment un effet que j’utilise très souvent de plusieurs manière lors de mes improvisations.

5. Utiliser l’astuce de l’interdiction

Cette astuce est sans doute l’une des meilleure pour sortir de ses habitudes et trouver plein de nouvelles idées personnelles lorsqu’on va jouer.

Je t’explique tout ça en détail ici : Comment mieux improviser à la guitare : l’astuce de l’interdiction

Je te conseille donc d’appliquer tranquillement ces diverses astuces lors de tes improvisations ou lorsque tu vas jouer en général.

Tu trouveras de nouvelles sonorités, et de beaucoup de nouvelles possibilités t’apparaîtront !

J’espère vraiment que ces conseils t’aideront dans ta progression, n’hésite pas à aller faire un tour sur ma chaîne pour en savoir plus ! 🙂

Sur ce je te souhaite une bonne pratique ! 🙂

A la prochaine !

Luc

Voir aussi :

Share
Top