Faire des progrès énormes en improvisation à la guitare avec un exercice simple !

Comment améliorer ses improvisations avec cet exercice facile à appliquer ?

progresser 10 fois plus vite a la guitare

Tu te rappelles peut-être de mon article sur l’astuce de l’interdiction dans lequel j’expliquais comment améliorer son jeu et ses improvisations en s’interdisant d’exécuter et de jouer tout ce qui nous était déjà acquis pour sortir de notre zone de confort et développer de nouvelles idées efficacement.

Et bien l’exercice que je vais te proposer ici va être un moyen de mieux repérer tes acquis pour mieux utiliser l’astuce de l’interdiction.

En fait le but ici va être de répertorier tous tes réflexes de jeu à travers le manche de ta guitare pour voir quels sont les chemins que tu as l’habitude de prendre, quelles gammes tu as l’habitude de jouer, sur quelles positions, quelles accords, quelles rythmiques etc…

Pour ensuite savoir ce que tu devrais faire ou ne pas faire pour développer de nouvelles idées sur ta guitare.

Cette exercice va donc se décomposer en plusieurs phases.

1. Repérage des habitudes de jeu

La première phase sera une phase de repérage de tes habitudes de jeu (ici en terme de solo).

La technique ici est assez simple d’utilisation, tu auras simplement besoin d’une boîte à rythme ou d’un métronome.

Comment améliorer son rythme à la guitare simplement ?

Tu vas donc démarrer le métronome à un tempo qui t’est confortable mais pas trop lent non plus (qui te convient pour jouer parfaitement ce que tu vas faire quoi).

Puis avec un rythme régulier et un débit de note fixe tu vas commencer à jouer sur tes gammes et à improviser en rythme avec la boîte à rythme ou le métronome.

Fais ça pendant quelques minutes.

Au bout d’un moment tu vas forcément te rendre compte que tu te répètes et que pour assurer le débit de note constant imposé, tu vas devoir obligatoirement te servir d’acquis ou de plans que tu as l’habitude d’utiliser et cela va représenter ton réseau de confort, ta zone de confort dans laquelle tu as l’habitude de t’exercer.

Cette zone t’est confortable et c’est cool de la maîtriser mais plus tu te reposes sur celle-ci (ce que beaucoup de guitaristes ont tendance à faire), plus tu vas construire de solides murs autour de ces zones et que tu vas t’y enfermer en quelque sorte.

Cela aura pour effet de grandement te limiter dans ton jeu et te conduira dans une longue et interminable période de stagnation si tu ne changes pas cette mauvaise habitude.

Tu viens de faire la première étape à l’abolissement de ces barrières que tu t’étais mise durant tout ce temps.

Si tu t'intéresses aux modes, voici mon cours d'initiation pour les aborder de la manière la plus simple possible et sans théorie.
Il s'agit là d'un incontournable pour débuter dans les modes lorsqu'on ne sait pas par où commencer qui a déjà aidé de nombreux guitaristes.
Accéder au cours ► Les Modes Faciles [sans théorie] (Il ne s'agit pas là d'un cours conventionnel et les notions abordées sont volontairement simplifiées.)

2. Créer de nouvelles idées pour enrichir ses improvisations à la guitare

astuce pour progresser a la guitare

Maintenant il va falloir développer de nouvelles idées et briser les murs qui se sont dressés sur ton manche entre tes plans et tes positions pour trouver de nouvelles sonorités de gammes etc…

On va donc y aller doucement et progressivement, c’est le meilleur moyen d’apporter des idées neuves et d’enrichir son jeu de manière durable et que ce travail soit utilisable en contexte lorsque tu joueras réellement (ce qui est le plus important).

Tu vas donc recommencer cet exercice en changeant ton approche.

Il est ici judicieux et même essentiel de diminuer un peu le rythme pour jouer encore plus lentement et commencer à créer de nouvelles idées vraiment en douceur pour habituer ton corps aux nouveaux mouvements inhabituels que tu vas lui demander d’exécuter.

Tu vas donc repartir sur ta zone de confort mais modifier au moins une note pour chaque séquence que tu as l’habitude de faire.

Sur une séquence de 4 notes par exemple, tu en modifieras une parmi ces 4 là pour créer une variante d’un plan déjà existant dans ton jeu.

En faisant ça tu pratiques de manière intelligente et efficace car tu te sers de ce que tu connais déjà et de ce que tu maîtrises bien pour progresser d’avantage et améliorer ton jeu en profondeur.

Cet exercice peut s’effectuer sur des séquences de 1, 2, 3, 4, 5, 6… notes peu importe.

Ce qui est important c’est que tu partes d’une base solide pour la décliner de plusieurs manières différentes pour aboutir ensuite à de tout nouveaux plans.

Tu vas donc ensuite continuer progressivement à décliner tes plans en plusieurs possibilités différentes en faisant varier les doigtés et les notes produites tout en gardant une certaine vigilance auditive pour considérer si oui ou non, la variante et le nouveau plan créés auront leur place dans ton jeu.

Il faut quand même que ce dernier soit cohérent et mélodieux.

Le but c’est qu’à la fin tu puisses jouer au tempo initial (là où tu te reposais tranquillement sur ta zone de confort) avec en plus les nouvelles idées que tu auras créé à tempo réduit.

faire des progrès énormes en improvisations guitare

Tu pourras alors constater que ton jeu s’est enrichi et si tu pratiques cet exercice tout simple régulièrement je te garanti que tu feras d’énormes progrès en improvisation.

Cela te permettra d’améliorer ta créativité et ton expressivité par le recherche et l’amélioration de tes propres plans et de ton propre feeling, ton identité musicale quoi ! Voilà tout !

Certes, la théorie est utile pour comprendre et assimiler certains points essentiels, mais la pratique et la recherche par l’oreille est à mon sens la partie la plus importante de la pratique.

Il faut être en quête de la beauté du son et des notes et développer une ouïe extrêmement vigilante.

On recherchera ainsi en permanence la vibration et le ressenti de ce que l’on va jouer de la manière la plus profonde et la plus authentique qui soit en fonction de notre niveau.

Ne sois-pas pressé, sois-patient et prend ton temps en pratiquant ce genre d’exercice au rythme qui te convient le mieux.

Mieux vaut que tu travailles très lentement qu’un tout petit peu trop vite pour intérioriser toutes les nouvelles idées que tu vas pouvoir développer en improvisation avec cet exercice.

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min).

A la prochaine.

Luc
Top