Pourquoi et comment s’échauffer le corps avant de jouer de la guitare ?

Faut-il s’échauffer avant de jouer de la guitare ?Faut-il s'échauffer avant de jouer de la guitare

S’échauffer, pourquoi faire ? Me diras-tu. La guitare n’est pas un sport alors pourquoi s’échauffer ?

La majorité des pratiquants ne s’échaufferont probablement pas, n’y pensant pas ou n’y voyant pas réellement d’utilité.

Pourtant si on prend l’habitude de le faire juste 5 petites minutes avant chacune de nos séances de pratiques celles-ci seront alors plus confortables et agréables et nos progrès se feront avec un peu plus de facilité chaque jour sur le long terme.

1. Les tensions musculaires

Chacun sait ou a déjà senti en tout cas ce qu’une tension musculaire entrainait sur son jeu lors de la pratique.

On commence à avoir une tension dans le poignet, les bras, les épaules, les doigts et tout d’un coup notre jeu se crispe, perd en fluidité, en beauté et sonne alors tendu tout comme nos membres et nos articulations affaiblies.

Il ne faut pas dissocier le corps de la pratique car il est extrêmement important, c’est pour cela qu’on dit souvent et que j’explique dans l’article suivant l’impact de la posture et la respiration importants sur la pratique et qu’il est nécessaire de s’y pencher pour avoir des séances saines, confortables et productives.

Améliorer sa technique à la guitare : posture et respiration

On n’y prête pas toujours attention et parfois on est trop concentré sur ce que l’on est en train de jouer ou d’apprendre pour porter notre focus sur notre corps et notre respiration.

Pourtant c’est essentiel et cela nous permet de faire circuler le flux d’énergie interne essentiel à un beau jeu fluide et agréable à entendre.

Comment jouer de la guitare plus vite : l’énergie

2. Ecouter son corps

On va donc aujourd’hui voir comment on pourrait échauffer notre corps à la pratique, en l’occurrence ici on va se pencher principalement sur les mains et les poignets.

Néanmoins on pourrait étendre un échauffement sur l’ensemble du corps étant donné qu’il est fréquent que suite à une mauvaise posture répétée on commence à ressentir un mal de dos désagréable qui s’installe avec le temps, de même pour les épaules et les bras d’où l’importance de bien se tenir.

Comment s'échauffer les mains avant de jouer de la guitare

Personnellement j’ai donc commencé le Yoga quotidien consistant à étirer ses muscles et à améliorer sa concentration par la respiration et prendre davantage conscience de son corps en se focalisant sur des muscles à étirer pour les relâcher et les détendre etc…

Je pense que c’est une des disciplines les plus complètes la plus intéressante à ce niveau car en effet le Yoga contribue grandement à l’amélioration de la concentration et de la présence avec le temps.

Si tu veux donc dire adieux aux mal de dos, d’articulations et apprendre à mieux respirer lors de ta pratique, le Yoga est un exercice très complet.

Bien évidemment il s’agit d’une pratique, qui, comme tout, payera sur le long terme.

Le minimum serait donc d’en faire 10/20 min par jour.

Répéter une action courte chaque jour sera toujours beaucoup plus efficace et enrichissant que de se coltiner une énorme séance une fois sous le coup d’une grosse motivation instable.

La discipline entraine une régularité inébranlable qui est la clé de la réussite dans tous les domaines.

Si tu t'intéresses aux modes, voici mon cours d'initiation pour les aborder de la manière la plus simple possible et sans théorie.
Il s'agit là d'un incontournable pour débuter dans les modes lorsqu'on ne sait pas par où commencer qui a déjà aidé de nombreux guitaristes.
Accéder au cours ► Les Modes Faciles [sans théorie] (Il ne s'agit pas là d'un cours conventionnel et les notions abordées sont volontairement simplifiées.)

La motivation est instable et on ne peut pas compter sur elle, si on est motivé c’est cool on prendra surement plus de plaisir à faire ce que l’on fait mais sans elle il faudra quand même le faire et c’est en prenant cette habitude suffisamment longtemps qu’on apprend à s’en détacher et à dépendre de quelque chose de plus grand.

Comment s'échauffer les doigts à la guitare

On automatise le processus et on se met au boulot de manière mécanique.

C’est l’étape la plus dur de s’y mettre pour beaucoup et c’est normal, mais dès qu’on se plonge peu à peu dans l’action on ne se pose plus cette question : « Suis-je motivé ou non ? »

On est en train d’agir présent et concentré et cette question n’existe plus.

Je m’éparpille peut-être un peu et je pourrais approfondir ce sujet dans un autre article mais je vais retourner à mes moutons : l’échauffement des main doigts poignet.

3. Echauffement

Les mains sont les éléments du corps qui sont évidemment, comme tu t’en doutes, les plus sollicités lorsqu’on pratique la guitare.

Il faut donc en prendre soin, de plus c’est la partie osseuse la plus complexe et la plus fragile du corps humain, raison de plus pour ne pas faire n’importe quoi avec.

Elles sont très précieuse et c’est elles qui font directement le lien entre notre inspiration et notre guitare.

On pourrait dire qu’il s’agit en fait d’une paire de traducteurs se complétant et qui reçoivent des information de quelque chose de plus grand là haut et qui essaient de décrypter le message de la manière la plus authentique qui soit.

Néanmoins il n’est pas facile de décrypter le divin et les choses provenant directement de l’inspiration et c’est ce en quoi consiste la pratique régulière.

C’est la progression sur un instrument de musique qui nous permet peu à peu de décrypter ce message de mieux en mieux et de communiquer avec bien plus d’aisance.

Etant donné que nos mains sont nos traducteurs on va devoir les échauffer et en prendre soin car c’est notre seul outil de travail.

On va donc commencer l’échauffement avec exactement les mêmes mouvement que chacun a fait au moins une fois dans sa vie lors d’un échauffement sportif (enfin j’espère…).

Ensuite d’autres étirements et échauffements intéressants peuvent se rajouter à ceux-ci.

echauffement guitare

Il s’agit d’étirements provenant de l’Aïkido permettant de mieux supporter les prises et torsions aux poignets.

C’est vraiment très intéressant pour notre pratique guitaristique.

En étirant nos mains et nos poignet de cette manière on supprime les tensions musculaire pouvant potentiellement nous déranger lors de notre pratique.

Il peut certes en rester un peu mais c’est normal, Rome ne s’est pas construite en un jour.

Et qu’en est-il des doigts ? On va bien évidemment étirer et échauffer nos doigts pour réussir à faire de plus grands écarts et diminuer les tensions musculaires de la même manière que pour les poignets.

ATTENTION : il est important d’effectuer les échauffement des poignets et des doigts sans forcer, ces articulations et ces muscles sont fragiles et il ne s’agirait pas de se blesser bêtement en forçant comme un bourrin !

On va donc échauffer les doigts un par un comme sur la photo. Pour chaque doigt, on va faire trois respirations (cela peut-être plus selon les envies).

exercices échauffement

On inspire par le nez et on expirer par le nez gorge serré pour que l’expiration soit longue. On vide tout nos poumons et on sent nos muscles se détendre.

Il s’agit ici de porter le focus à 100% sur les tensions présente dans notre main à ce moment là.

Puis on la détend, l’expiration va naturellement provoquer ce relâchement musculaire et faciliter la suppression des tensions.

On peut effectuer le même type d’étirement pour les poignets.

Evidemment, je te donne ici des exemples, tu peux maintenant inventer tes propres exos à terme si tu sens qu’une tensions bien particulière doit être traitée et corrigée chez toi.

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min).

A la prochaine.

Luc
Top