Débuter la guitare : les 7 erreurs à éviter

comment-apprendre à jouer de la guitareQue faut-il éviter lorsqu’on débute en guitare ?

Comment ne pas se décourager lorsqu’on veut apprendre la guitare ?

Comment progresser en guitare ?

Beaucoup de guitaristes restent débutants toute leur vie.

Ils ne s’entraînent pas correctement. Se reposent sur leurs acquis.

Ou ont tout simplement abandonné et ne jouent que très rarement avec frustration et un mauvais état d’esprit qui ne leur permet pas de franchir ce fameux palier du débutant.

Peut être qu’aujourd’hui tu fais justement partie de ces guitaristes qui ne savent pas où aller et se découragent rapidement face à leur situation de débutant.

Mais heureusement sache que cette situation n’est pas une fatalité.
Et qu’il est toujours possible de franchir cette porte.

Il suffit juste de trouver la clé.
Et je suis là pour t’aider à l’obtenir ! 🙂

Je vais t’expliquer par la suite ce qu’il ne faut pas faire lorsque tu débutes en guitare.
Ces conseils diminueront tes chances d’abandonner la pratique.

Ce qui serait entre nous une connerie monumentale, n’abandonne jamais la musique tu y perdrais beaucoup !

Alors qu’est ce qu’il ne faut absolument pas faire ou se dire lorsqu’on débute ?

1. Se décourager à ses débuts en guitare

Comme je t’en ai parlé précédemment se décourager est le pire qui puisse t’arriver.

Et c’est la raison pour laquelle nombre de personnes rêvant et désirant apprendre la guitare s’arrêtent bêtement avant même d’avoir acquis les bases. On est d’accord c’est idiot !

Il faut que tu ais quelque chose d’important en tête :

Dans tous les domaines quels qu’ils soient : le sport, l’art, le travail…

commencer la guitare seul

Progresser et atteindre un niveau élevé demande du temps, de la patience, de l’entrainement, une recherche permanente de perfection, de nouvelles idées t’entraînant dans une évolution perpétuelle.

Un gars qui va à la salle de sport pour avoir le physique dont il a toujours rêvé ne va pas le construire du jour au lendemain.

Il va falloir qu’il soit régulier, surveille son alimentation etc…

Et nombre de gens voulant changer leur physique n’y arriveront jamais car ils abandonnent et ne tiennent pas leurs engagements envers eux mêmes.

Si aujourd’hui tu as envie d’apprendre la guitare, de te faire plaisir et de découvrir ce monde d’une richesse infinie qu’est la musique.

Il va falloir te transformer et adapter tes habitudes en conséquence.

Dis comme ça, ça peut paraître insurmontable mais après quelques semaines ou mois de pratique, ton obsession sera telle que tu n’y feras même plus attention. En sortant peu à peu du palier de débutant tu prendras de plus en plus de plaisir à jouer et à apprendre.

C’est simple plus tu progresses, plus tu gagnes en plaisir et en liberté. Tu seras fier et content de toi ! 😉

2. Ne pas obtenir le bagage technique requis

Lorsqu’on débute en guitare, le plus grand obstacle à franchir est avant tout la barrière technique qui s’élève entre toi et l’instrument.

Il s’agit effectivement de l’obstacle le plus décourageant qui stoppe la plupart des débutants dans leur pratique. Mais il ne t’arrêtera pas car tu t’es décidé à prendre les choses en main !

Comme lorsqu’on commence un nouveau sport :

Notre corps a une période d’adaptation initiale durant laquelle il doit s’adapter aux mouvements qu’on lui demande d’exécuter pour à terme développer des automatismes.

Avant toute chose il faut que tu développes ces automatismes et habitue ton corps à la guitare en effectuant plusieurs exercices physiques et techniques pour habituer et renforcer tes doigts.

Beaucoup de débutants sautent cette étape et se tirent littéralement une balle dans le pied.

3. Se reposer sur ses acquis

Une erreur que je vois souvent : les guitaristes qui se reposent sur leurs acquis et moi même j’ai souvent fait cette erreur !

apprendre la guitare débutant

Evidemment quand tu vas commencer ou poursuivre ton apprentissage de la guitare tu vas sûrement apprendre des morceaux que t’aimes, faire des solos sur des backing track en tout genre etc…

Mais ce qu’il ne faut pas que tu fasses c’est tomber dans le cercle vicieux du guitariste qui, à chaque fois qu’il prend sa guitare, joue sa playlist de morceaux préférés qu’il connait et maîtrise déjà parfaitement.

En faisant ça à chaque fois, ce gars là ne progressera plus et stagnera jusqu’à ce qu’il se décide à aller de l’avant.

Donc évidemment c’est plaisant de jouer ses morceaux préférés mais il ne faut pas que ta pratique se limite à ça. Le mieux est de les jouer de temps en temps pour ne pas les oublier.

Mais il est impératif de passer à autre chose et de progresser sur d’autres domaines et sur les points qui te font défaut.

Si tu t'intéresses aux modes, voici mon cours d'initiation pour les aborder de la manière la plus simple possible et sans théorie.
Il s'agit là d'un incontournable pour débuter dans les modes lorsqu'on ne sait pas par où commencer qui a déjà aidé de nombreux guitaristes.
Accéder au cours ► Les Modes Faciles [sans théorie] (Il ne s'agit pas là d'un cours conventionnel et les notions abordées sont volontairement simplifiées.)

Tu bosses tout le temps tes gammes, mais tes accords te font défaut : privilégie le travail des accords !

Tu as l’habitudes de jouer tout le temps dans un registre blues : intéresse toi au rock/métal progressif, jazz, funk, fusion etc…

En revenant sur un style après en avoir bossé d’autres tu vas pouvoir adapter tes connaissances acquises au cours de tes découvertes à tout les styles confondus et enrichir grandement ton jeu.

4. Vouloir jouer trop vite

L’erreur classique qui s’appliquent à beaucoup de guitaristes pas forcément débutants.

Vouloir apprendre à courir avant de savoir marcher est impossible. Ou alors tu courras comme un débile en ne sachant même plus où sont tes jambes et tu t’écraseras la gueule sur le béton et y laissera quelques dents au passage.

Bon, on connait tous le guitar hero qui a retiré sa guitare de la pierre et l’a brandi en l’air tel un guerrier de l’espace (Yngwie Malmsteen, Patrick Rondat, Jason Becker…).

Ces types là sont littéralement des monstres qui ont produit des casses têtes techniques d’une complexité hors norme.

Ces gars là avant de savoir jouer vite jouaient lentement et ont énormément bossé leur guitare pour en arriver là. Malmsteen jouait dix heures par jour. Jason Becker détruisait techniquement n’importe qui à l’âge de 17 ans.

N’essaie pas de les imiter et ne développe pas une obsession morbide pour la technique car elle va de paire avec la musicalité que certains ont tendance à oublier.

Certes ce sont de très bons exemples pour bosser des plans techniques. Et quelqu’un qui cherche réellement à progresser techniquement s’y intéresse mais chaque chose en son temps.

Il te faudra acquérir le mouvement parfait lentement et en rythme avant d’augmenter la cadence. Retiens ce point c’est la clé de la progression technique et rythmique.

5. Prendre la grosse tête au moment de débuter en guitare

C’est sans doute l’erreur qui pourrait te bloquer et juste te briser l’ego.

Durant ta progression tu vas être amener à rencontrer d’autres musiciens meilleurs ou moins avancés que toi.
Mais dans tous les cas reste humble et observe le jeu des gens que tu vas rencontrer, tu as tout à apprendre.

Tu trouveras toujours meilleurs et moins bon que toi, ton but est d’être authentique dans ton approche et dans ton jeu !

Chaque musicien que tu rencontreras est susceptible de t’apporter quelque chose de nouveau dans ton approche musicale ou technique de la guitare. Soit donc ouvert, discute et soit à l’écoute, tu n’en sortiras que grandi !

6. Jouer avec trop de saturation et d’effets

Comme tu dois le savoir, avec les moyens technologiques et numériques d’aujourd’hui, le son d’une guitare électrique est modulable et personnalisable à l’infini.
Il existe des centaines d’effets, d’amplis, de micros, de logiciels et de modèles de guitares différents.apprendre guitare sur internet

Tu peux donc facilement trouver ton bonheur mais aussi te perdre rapidement dans toutes ces possibilités.

Il arrive ainsi que certains guitaristes masquent leur défauts et leur manque de maîtrise derrière une saturation trop élevée ou bien avec une tonne d’effets.

C’est justement ce qu’il faut que tu évites de faire si tu joues sur guitare électrique !

En faisant ça, tu ne vas pas repérer certaines de tes erreurs de jeu et tu ne vas donc pas pouvoir travailler dessus pour les corriger.

Ta progression s’en trouvera bloquée et ton jeu ne sera pas propre.

L’astuce est de varier les sons, de tester les choses et de ne jamais en mettre trop car c’est tout simplement moche.

Le mieux si tu débutes est déjà de t’entraîner et d’acquérir les bases en son clair avant tout car de nombreuses techniques supplémentaires s’appliquent à l’utilisation d’un son saturé.

Et tu ne serais pas en mesure de prendre tous ces paramètres en compte à la fois.

7. Ne pas être régulier dans sa pratique de la guitare

Un point clé de la progression en guitare et pour toutes choses est la régularité.

C’est ce qui fera la différence entre un pratiquant occasionnel qui ne progressera pas vraiment et un autre qui petit à petit, pierre après pierre développera un bon niveau en guitare.

Sache qu’il sera toujours plus efficace de jouer 30 minutes par jour que de s’acharner sur sa guitare 5 heures le weekend.

Et entre nous 30 minutes par jour ça se trouve facilement.
Il suffit de diminuer ton temps passé sur les réseaux sociaux et devant la télévision.

Cet article à ce sujet pourrait t’intéresser : Progresser plus rapidement en guitare : 3 points essentiels

Tout ne dépend que de toi

Si tu es décidé à te lancer, fonce et ne te pose pas de questions.
Je serai là pour t’apporter conseils et astuces et te soutenir dans ta pratique.

N’abandonne jamais, soit régulier et tu découvriras peu à peu le bonheur que procure la musique !

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min).

A la prochaine.

Luc
Top