Comment jouer de la guitare plus vite : La clé

Comment jouer de la guitare plus vite ?jouer vite à la guitare

Peut-être qu’aujourd’hui tu te dis que ça doit être cool quand même de savoir jouer vite et de balancer des plans techniques impressionnants qui sonnent graves !

Peut-être que tu écoutes Yngwie Malmsteen, Guthrie Govan, Jack Thammarat ou d’autres gars tous différents les uns des autres mais possédant une technique monstre.

Ils jouent aussi sans effort avec une facilité et une fluidité qui peut être déconcertante voire décourageante pour certains qui se diront tout simplement : ces guitaristes sont des élus, ils sont trop forts, je ne leur arriverai jamais à la cheville.

Tout dépend.

Est-ce que ton objectif est de leur arriver à la cheville ou est-ce que tu veux jouer plus vite par simple orgueil et juste impressionner les copains ?

Si c’est juste par orgueil ça ne marchera pas et tu te frustreras toi même. Ta progression technique doit-avoir un but musical.

Certes il faut être réaliste et découper ton objectif technique principal en plusieurs étapes qui te feront ressentir tes progrès pour ne pas abandonner.

Mais la technique est quelque chose qui se développe sur le long terme en parallèle de ton apprentissage musical et harmonique.

Si tu t'intéresses aux modes, voici mon cours d'initiation pour les aborder de la manière la plus simple possible et sans théorie.
Il s'agit là d'un incontournable pour débuter dans les modes lorsqu'on ne sait pas par où commencer qui a déjà aidé de nombreux guitaristes.
Accéder au cours ► Les Modes Faciles [sans théorie] (Il ne s'agit pas là d'un cours conventionnel et les notions abordées sont volontairement simplifiées.)

La technique pure seule ne te mènera nulle part, tu ne peux pas et tu ne dois pas faire que ça.

Il faut l’inclure dans ta pratique quotidienne.

Peut-être qu’au départ tu feras 10 minutes de techniques par jour, puis parfois tu feras varier tes séances pour en faire 2 ou 3 x plus.

Tout dépend de ton temps disponible et de tes objectifs de séance.

Aujourd’hui je vais donc te donner un point capital dans la progression technique.

Il s’agit du point essentiel et fondamental qui a provoqué chez moi un déclic pour progresser techniquement.

comment apprendre à jouer de la guitare plus vite

1. Les tensions

Tu as peut-être déjà entendu parler de tensions et de leur importance. Mais tu ne sais peut-être pas comment les traiter.

Je vais t’expliquer ici comment je m’y prends et en quoi cela va te permettre de garder une progression constante dans ta technique et ta vitesse.

Tout d’abord avant toute chose j’applique les conseils de l’article : Améliorer sa technique à la guitare : la base fondamentale

Il s’agit donc d’avoir une bonne posture et une bonne respiration.

Ces deux éléments sont directement reliés avec ta fluidité et ton aisance technique.

Si ces deux prérequis ne sont pas bons, tu t’essouffleras et tu te décourageras vite.

Pour réaliser des performances techniques avec ses mains et ses doigts, il faut que ces derniers soient alimentés correctement en oxygène. C’est leur fuel, et sans carburant tes mains tomberont en panne, se tendront et se crisperont.

Une fois ce premier point réalisé tu vas pouvoir te pencher sur la véritable clé de la progression technique.

2. L’économie d’énergie

Dans mon article : Jouer plus vite à la guitare : 5 astuces qui font la différence j’ai parlé de l’économie de mouvement, il s’agit peut-être d’un concept que tu connais.

Cela a pour but de faire les plus petits mouvements possibles entre chaque note et d’optimiser au maximum les doigtés pour jouer de manière plus fluide. C’est une des clé de la progression technique de prendre ce point en compte.

gagner de la vitesse guitare

Ce que j’appelle plus précisément énergie est vraiment la prise de conscience de ses mains en tant qu’entité physique. De les ressentir en profondeur et de prendre entièrement contrôle du flux qui les anime.

Il s’agit d’une maîtrise physique qui nécessite de sentir et d’être à l’écoute de son corps. Une sorte de concentration et de conscientisation corporelle en quelques sortes.

C’est certes un travail de long terme, mais le fait de conscientiser l’aspect énergétique de tes mains te permettra d’évoluer de manière fulgurante.

Il s’agit juste d’y penser et d’y faire attention régulièrement pour le ressentir.

Comment faire pour le ressentir et le pratiquer ?

Comme tu le sais on peut appuyer plus ou moins fort sur une corde pour la faire sonner. Sans que la note ne soit altérée.

La différence entre un débutant et un guitaristes avancé va être la force de pression exercé sur les cordes pour chaque note.

Le débutant est encore tendu et ne maîtrise pas bien ses membres et la guitare, ce qui est tout à fait normal. Il va donc avoir tendance à mettre trop de force dans ses doigts pour faire une note.

Cet excès de force réside tout d’abord par son manque de force dans les doigts qui ne sont pas encore habitué à l’instrument, il est donc obligé de forcer et de créer de la tension pour jouer.

C’est aussi du à une manque de souplesse et de contrôle physique, mais cela se construit avec le temps.

A côté de ça le guitariste avancé aura avec le temps pris conscience de la force exacte nécessaire pour faire sonner une note.

Ce qui signifie qu’à chaque note jouée, il ne dépense quasiment aucune énergie car ses doigts sont simplement complètement relâchés et que les contractions musculaires de ces derniers sont minimes.

Il s’agit tout simplement de micros contractions ciblées et optimisées pour garder une fluidité continue et un beau jeu.

La main au contact des cordes doit aussi agir de la même manière en étant très relâchée pour gratter les cordes.

Tu comprends de quoi je veux parler et si tu te rends compte que tu n’es effectivement pas optimisé sur ce point c’est une bonne chose, car tu vas pouvoir améliorer ta technique dès maintenant ! 🙂

comment travailler sa vitesse guitare

3. Exercices

Je vais te donner quelques exercices rapides pour faire le point sur ton niveau de tension et agir en conséquence.

Pour la main manche, tu vas poser l’un après l’autre tes quatre doigts sur une case et te rendre compte quel niveau de pression, tu dois exercer pour chacun de tes doigts pour obtenir un son.

Teste cet exercice lentement sur chaque corde pour te faire une idée de ce niveau et que ton cerveau s’y habitue et rende naturel par la suite.

Ensuite à chaque fois que tu joueras (morceaux, solos, impros…) fais attention à ce phénomène et essaie d’être toujours à ton maximum de relaxation et d’optimisation physique.

Pour la main droite il va s’agir de gratter en aller-retours chaque corde individuellement en commençant lentement avec des petits mouvements.

En relâchant ta main, ton poignet et ton avant-bras au maximum et en accélérant progressivement tout en essayant de conserver cet état de relaxation physique au niveau de ta main droite.

Evidemment au bout d’un moment tu vas atteindre ton point de tension et ça va déconner. Ton avant-bras va se mettre à bouger et à ce contracter et ton jeu va perdre en propreté.

Par la suite il faudra que tu incorpore cette prise de conscience dans ton jeu pour qu’elle devienne naturelle comme pour ta main gauche.

Comme tu peux le remarquer ces deux exercices font travailler les deux mains séparément. Les guitaristes en travaillent pas souvent de cette manière mais pour la progression technique, c’est vraiment un point essentiel à prendre en compte pour apprendre à jouer vite à la guitare.

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min).

A la prochaine.

Luc
Top