Comment devenir un Dieu de la guitare ?

Comment devenir un dieu de la guitare ?

comment devenir un dieu de la guitare

C’est pas alléchant comme titre ça ! 😉

Lorsqu’on veut atteindre une certaine maîtrise de notre guitare et ainsi être capable de nous exprimer librement et sincèrement sans erreurs (même si ces dernières sont inévitables et nécessaires dans la progression) alors il va être important d’adapter notre niveau d’exigence à nos objectifs et cela n’est pas facile à mettre en place au départ.

En fait la plupart du temps (c’était mon cas avant) on se laisse un peu aller, on laisse passer des erreurs bêtes et au final on ne prête pas assez attention à la finition globale de notre jeu et à tout plein de petits détails qui sont extrêmement importants.

Voici quelques questions à se poser :

« Est-ce que mes notes sont belles et agréables à écouter ?

« Vibrent-t-elles comme ce que je veux transmettre aux autres ? »

« Est ce que je suis en rythme (puis je le ressentir et non le détecter mentalement) ? »

« Si non est-ce que j’utilise un métronome tous les jours à chacune de mes séances ? »

Etc.

Et surtout :

« Est-ce que je suis présent lors de ma séance ou bien suis-je me dissipé et me laisse distraire par des détails extérieurs ou par mon propre mental commençant à construire des scénarios internes empêchant alors toute concentration profonde.« 

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min). ► Faire le point sur mon niveau 

Toutes ces questions et ces aspects sont toujours à maintenir en tête lors de votre pratique, en fait vous ne devez pas vraiment y penser à terme mais il faut que cela devienne une seconde nature et une normalité pour vous de travailler ainsi.

Avant je ne savais même pas que ma pratique laissait à désirer et que je n’en faisais alors qu’à ma tête.

Ainsi j’ai commencé très tard à m’entraîner au métronome par exemple grâce à quoi mon placement rythmique qui représente les fondations de la musique s’est grandement amélioré même si cela doit encore être perfectionné.

Enfin quelque chose peut souvent nous bloquer quand on veut instaurer une certaine rigueur et discipline à notre pratique lorsqu’on a pas l’habitude de pratiquer ainsi sur notre guitare.

En effet si nos habitudes ne sont pas programmées de cette manière on peut considérer que pratiquer ainsi va tuer tout le bon de notre pratique et que le plaisir obtenu en pratiquant va disparaître pour laisser place à une sorte de souffrance instransigeante.

Néanmoins vous pouvez reprendre le contrôle de vos aspirations personnelles et vous remettre en selle si cela n’est pas déjà fait :

>>Apprendre la guitare : Auto-hypnose et suggestions<<

Certains professeurs ou musiciens que vous pouvez trouver sur le net peuvent effectivement vous donner une telle image mais si vous n’avez pas fait vos choix et que votre niveau d’exigence personnel n’a pas encore décollé vous allez vous retrouver face à un gouffre et vite vous décourager.

C’est comme si vous faisiez un peu de sport de temps en temps et que vous vous retrouviez face à un bodybuilder.

Le truc c’est que le bodybuilder a bien découpé son objectif et s’est très bien organisé pour atteindre ce qu’il veut, vous devez fonctionner de la même manière en vous mettant des oeillères.

Des films peuvent vous montrer de telles images comme Whiplash qui est un cas poussé à l’extrême, c’est d’ailleurs un excellent film et je vous invite à le voir si ça n’est pas déjà fait.

La vérité c’est que certains fondamentaux ne peuvent être évités et vous ne devez même pas considérer cela comme preuve d’intransigeance mais comme une simple nécessité et normalité pour votre jeu comme par exemple pratiquer en rythme avec un métronome.

Vous devez vous imaginer sur scène et vous demander :

« Si je devais effectuer telle chose à la perfection et en rythme, en serais-je capable ? »

« Puis je être autonome et m’adapter à diverses situations ? »

« Puis-je jouer avec les autres et suis-je capable d’écouter ce qu’il se passe à l’extérieur sans complètement m’enfermer dans ma bulle ? »

Vous devez trouver les réponses à ces questions et adapter votre pratique en conséquence.

Néanmoins la principale question à se poser est :

« Est-ce que mon mode de vie, ma façon d’être et de gérer mon temps sont en accord avec les résultats que je voudrais obtenir ? »

Cette question doit être posée et revu tous les jours pour que la réponse soit la plus affirmative possible d’un jour à l’autre.

Puis vous ne devez pas regarder le résultat final avec trop d’attention. Si vous transformez le présent en simple moyen d’arriver à vos fins…

Vous n’y arriverez pas.

>>Apprendre la guitare facilement et rapidement<<

Honorez votre instant de pratique et maintenez un état de présence et une attention à toute épreuve :

Est-ce que la voix dans votre tête se met à dialoguer durant votre pratique ? Vous rabaissant ou vous répétant que vous ne pouvez pas y arriver et tout autre pensées inutiles ?

Si telle est le cas n’y faites pas attention et continuez votre pratique sereinement car vous n’êtes pas cette petite voix mais bien plus que ça.

Luc

Voir aussi :

Share
Top