Comment bien réussir ses changements d’accords à la guitare ?

Ici je vais te présenter ma technique pour travailler mes changements d’accord et être efficace dans l’assimilation de nouveaux accords.

changement d'accords

Lorsqu’on joue une rythmique, ou une suite d’accord et que l’on veut commencer à s’amuser avec les énormes possibilités que tout cela nous offre, on va être confronté à une difficulté classique.

Il s’agira tout d’abord de la difficulté à assimiler le nouvel accord en question, puis de commencer à l’utiliser au cours d’une suite d’accord et donc de maîtriser correctement les changements d’accord le concernant.

Je vais donc t’expliquer et te donner ma technique pour travailler et assimiler facilement de nouveaux accords.

1. L’assimilation de la forme de l’accord

La première étape consiste simplement à placer l’accord doucement avec ses doigts pour que ces derniers prennent leur marque le plus rapidement possible.

Cette étape est primordiale et il ne faut pas la bâcler.

Ici la technique est simplement de placer son accord, de le relâcher et de le désamorcer en relâchant l’effort et en enlevant notre main du manche et puis de le replacer.

On se focalise ici juste sur l’accord en question.

Par contre le point essentiel à capital ici va être d’armer son accord.

Et ça pour tout ce que l’on va faire par la suite.

En prenant l’habitude d’armer nos accords on va rapidement développer une précision et un toucher bien plus agréable sur nos accords car on va économiser beaucoup d’énergie.

2. Armer ses accords

Alors en quoi consiste l’armement d’accords.

Peut-être que c’est déjà quelque chose que tu fais naturellement mais si ça n’est pas le cas il est important que tu corriges ce petit détail physique qui peut faire toute la différence si on y prête attention.

Lorsqu’on est pas à l’aise en rythmiques et en accords on se tire une balle dans le pied, soit parce qu’on joue toujours des solos, et qu’on délaisse cet aspect essentiel, soit parce qu’on se dit : « Je ne suis pas un guitariste rythmique ou qui fait de accords et blablabla » ce qui est une grossière erreur que j’ai continué de faire pendant très longtemps.

J’ai du me rendre à l’évidence à un moment donné, j’étais à la ramasse en accords comparé à mon avancé en terme de solos et d’improvisations.

Mais une chose était sûr, je n’irai pas bien loin sans un travail d’accords régulier et une compensation de mes lacunes dans ce domaine.

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min). ► Faire le point sur mon niveau 

Le meilleur moyen de combler une lacune est donc de travailler dessus un petit peu tous les jours, c’est aussi simple que ça, c’est donc ce que j’ai fait et cela marche plutôt bien.

Revenons à notre armement d’accord.

comment enchaîner les accords guitare

Lorsqu’on fait nos changement d’accord au début on peut avoir une tendance à venir placer nos doigts les uns après les autres sur le manche en appliquant la pression nécessaire pour faire sortir la note alors que certains de nos autres doigts ne sont pas encore prêt à faire résonner l’accord complet.

Il est très fréquent de  venir par exemple placer ses trois premier doigts avec facilité sur un accord et que l’annulaire viennent se placer à la ramasse après tous les autres et on a pourtant déjà appliqué la pression avec nos 3 premiers doigts ce qui est une grossière erreur.

En faisant ça, on dépense une grande quantité d’énergie et on fatigue nos muscles de la main pour rien.

Pour corriger cela il suffit simplement d’attendre que tous nos doigts soient bien positionnés pour exécuter l’accord et appliquer la pression simultanément avec tous nos doigts en même temps lorsque la première condition est remplie.

Ainsi on applique le strict minimum de tension physique nécessaire et on s’économise grandement.

Il faut imaginer que notre manche de guitare est comme un clavier de piano. Lorsqu’on cale un accord au piano, BOUM on appuie sur toutes les touches en même temps lorsque nos doigts sont placés correctement pour pouvoir le faire.

Il faut donc penser ainsi et faire attention à ce détail important.

On va donc appliquer l’armement à tous les accords que l’on va jouer.

3. Comment travailler ses changements d’accords ?

enchainement d'accords guitare

La dernière étape pour bien réussir ses changements d’accords est d’exécuter le changement d’accord entre un accord acquis à 100% (comme un accord ouvert en haut de manche par exemple) et un accord nouveau que l’on veut assimiler.

Ainsi on possède déjà une base solide sur laquelle on peut se reposer et on sort de cette zone de confort pour assimiler la nouveauté, puis on retourne à la maison (maison = accord facile).

Comme je te l’ai déjà dit dans d’autres articles ou vidéos, il est plus simple d’assimiler de nouvelles choses en partant de quelque chose que l’on connait déjà.

De plus, il est important ici de travailler avec un métronome à BPM lent et de faire résonner un accord sur chaque TAC puis d’accélérer le tempo lorsqu’on se sent à l’aise.

Cela contribuera grandement au développement de notre placement rythmique.

Lorsque tu sens que tu commences à être à l’aise, remplace l’accord ouvert simple par un accord que tu maîtrises un peu moins bien.

Le tout est de garder un équilibre entre ce que tu maîtrises et ce que tu ne maîtrises pas encore.

Continue ainsi en variant les accords utilisés et en gardant le rythme !

Si tu pratiques toujours en appliquant l’armement d’accord et la technique que je t’ai expliqué pour assimiler de nouveaux accords tu feras d’énormes progrès sur ce point là et plus rapidement que tu ne le penses.

Travail lentement en étant concentré, soit minutieux et les résultats seront là à coup sûr !

Sur ce je te souhaite une très bonne pratique ! Porte toi bien !

A la prochaine !

Luc

Voir aussi :

Share
Top