Comment améliorer son rythme à la guitare simplement ?

Pourquoi entrainer son rythme à la guitare ?

1. L’importance du rythme à la guitare et en musique

Le rythme est quelques chose que l’on a tendance à négliger et à laisser de coté dans notre progression en faisant souvent de l’a peu-prêt.

Je m’en suis rendu compte lorsque l’on m’a fait certaines remarques à ce sujet, notamment mon professeur.

exercice rythmique

Et après auto-analyse de ce que je faisais et de ce que j’avais pu publier sur ma chaine (impros, covers) je me suis rendu compte que tout cela n’était pas parfait et que je me contentais de cet à peu-prêt.

Plus tard en regardant une vidéo d’un guitariste enseignant à la MAI (Music Academy International) Pascal Vignier, un très bon musicien qui disait qu’il était intransigeant avec lui-même et qu’il ne se laissait plus faire aucune erreur.

Cela a grandement changé ma manière de pratiquer et m’a permis d’intérioriser peu à peu cette recherche de perfection qui est à mon sens extrêmement importante dans la progression du musicien.

Certains verront ça comme une torture et une barrière au contentement important au développement musical étant donné qu’il faut être « dur avec soi-même » mais non il ne faut pas le voir comme ça car à terme ce sont des progrès énormes qui voient le jour grâce à cette intransigeance.

Puis on prend peu à peu l’habitude de jouer de la manière la plus parfaite possible et de rechercher en permanence cette perfection.

Même si on n’y a pas accès au moment même où nous la recherchons nous pouvons créer la perfection correspondant à notre niveau actuel.

Il ne faut simplement pas jouer au dessus de nos moyens.

ATTENTION : Ne pas jouer au-dessus de ses moyens de signifie pas pratiquer au-dessus de ses moyens. En fait il faut se donner des petites périodes de travail ou l’on va repousser cette barrière et pour cela on va devoir pratiquer au-dessus de nos moyens mais de manière consciente et intelligente et non de manière frénétique et irréfléchie.

Le rythme va jouer ici un rôle extrêmement important car je me suis rendu compte après cette négligence que ce qui n’allait pas dans mon jeu n’était pas forcément l’harmonie ou la cohérence de mes plans ou de mes mélodies créées en impro.

Même si ces dernières ne sont pas parfaites et des erreurs surviennent toujours ce qui est normal, ça fait parti du jeu et en expérimentant de nouvelles choses on doit tomber sur ce qui marche et sur ce qui ne marche pas pour aller de l’avant.

Le problème n’était donc pas l’harmonie mais bel et bien le rythme de la phrase en lui-même, le rythme est le prérequis nécessaire sans lequel la musique ne peut exister.

Il faut apprendre à contrôler et à maitriser le temps pour nous exprimer convenablement.

On pourra mettre toute la richesse harmonique et tout le feeling nécessaire dans nos notes, si le plan n’est pas rythmé tout tombera à l’eau instantanément.

Le rythme fait parti intégrante du feeling de toute façon.

Une faute de rythme s’entend bien plus qu’une fausse note ou qu’une petite erreur bête.

Il faut mieux faire une erreur harmonique et passer à la suite en gardant le rythme et le groove plutôt que d’essayer de se reprendre ou de jouer en ralentissant ou en accélérant.

Si tu t'intéresses aux modes, voici mon cours d'initiation pour les aborder de la manière la plus simple possible et sans théorie.
Il s'agit là d'un incontournable pour débuter dans les modes lorsqu'on ne sait pas par où commencer qui a déjà aidé de nombreux guitaristes.
Accéder au cours ► Les Modes Faciles [sans théorie] (Il ne s'agit pas là d'un cours conventionnel et les notions abordées sont volontairement simplifiées.)

2. On accélère tous inconsciemment

ameliorer son rythme a la guitare

En général on a d’ailleurs tendance à accélérer.

Peut-être est-ce notre tendance naturelle à vouloir jouer plus vite ou être plus technique qui sait ?

En tout cas ce qui est sûr c’est qu’avoir un bon rythme est essentiel pour jouer vite à la guitare !

C’est très fréquent et c’est lorsqu’on commence à travailler avec un métronome que l’on s’en rend compte.

Crois-moi, quand tu vas te mettre à travailler au métronome, si tu n’as pas l’habitude tu vas vraiment te poser des questions :

« Mais le métronome ralentit c’est pas possible ! »

Eh bien non c’est tout simplement ta perception du rythme et du temps qui est erronée et sur laquelle il va falloir travailler.

Ce travail primordial est rarement fait par les guitaristes et délaissés par bon nombres d’entre eux.

Pourtant il est d’une importance capitale et mon professeur m’a dit un jour : « Si tu veux devenir pro, il faut que tu sois un tueur en rythme, il faut que tu sois meilleur qu’un batteur. » Et ça n’est pas encore le cas ! 😉

La bonne nouvelle c’est qu’il s’agit d’un point sur lequel il est facile d’avoir des résultats et de progresser rapidement contrairement à la maitrise d’une technique particulière qui demande beaucoup plus de temps (par exemple le legato, le tapping, le sweeping etc…).

Je te conseille donc dès maintenant de régulièrement travailler ton rythme pour améliorer ton jeu et ton groove à la guitare.

En plus tu n’es même pas obligé de sortir ta guitare pour le travailler, il te suffit simplement d’un métronome sous n’importe quelle forme, il en existe sur internet ou en application sur téléphone (sans oublier l’original) etc…

Je vais donc t’expliquer comment travailler ton rythme sans guitare puis avec guitare ! 😉

3. Travailler son rythme simplement et efficacement à la guitare

Lorsque tu vas commencer à travailler au métronome il va falloir t’habituer au son de celui-ci : tac tac tac tac… ou tic tac tac tac… avec certaines options alléchantes ! OU ENCORE TIC TAC TAC TIC ! Bref !

Certaines personnes peuvent difficilement supporter ce bruit sur une période prolongée mais il faut pourtant prendre l’habitude de ne pas être dérangé par ce doux bruit.

Il existe des boîtes à rythme (ou drum machine en anglais) pour avoir un son de batterie, ce qui est plus agréable pour pratiquer.

Néanmoins je pense que pour vraiment être carré dans le temps, rien ne vaut le métronome qui tape uniquement le temps et ne le colore pas avec d’autre percussions annexes…

Après cela reste mon avis, disons que le métronome va droit au but.

Exercicescomment acquérir le sens du rythme

Les exercices que je te propose sont simples à appliquer et peuvent être fait en même temps qu’une autre activité ne demandant pas trop de focus comme par exemple : faire la cuisine, faire le ménage, du rangement, prendre sa douche etc…

Lorsque tu fais l’une de ces activités tu peux alors allumer ton beau métronome et le mettre sur un tempo lent (dit largo) à 40 BPM (il s’agit de du minimum sur le mien).

Tu vas commencer à dire distinctement « TA » sur chaque temps (donc sur chaque tac du métronome).

Le TA ou le KA mis ainsi en gras signifieront qu’il est prononcé sur le tac du métronome. Eh ouais je fais les choses bien attend !;)

On accentuera le TA ou le KA pour marquer le temps, c’est important de le faire car ça nous permet d’être plus carré et d’intérioriser davantage le groove !

En pratique TA veut dire « coup de médiator vers le bas » et KA « coup de médiator vers le haut » si tu ne le sais pas déjà.

Dès que tu es parfaitement cadré sur le métronome (pas très compliqué à ce niveau) tu vas diviser la mesure en deux et faire TA-KA / TA-KA / TA-KA…

ensuite la rediviser en deux TA-KA-TA-KA / TA-KA-TA-KA etc…

Jusqu’à ce que tu galère à redécouper le temps et à prononcer distinctement tout ça.

Une astuce pour mieux y arriver est de compter 1-2-3-4-5-6-7… pour savoir où tu en es.

Ici il s’agissait de division paire donc 2-4-6-8…

Mais on peut avoir des triolet ou quintolet qui étant impaires vont créer une alternance de TA et de KA sur chaque temps ce qui les rend plus difficile à prononcer et à intérioriser au départ.

Tu remarqueras que lorsque l’on veut passer de TA-KA / TA-KA / TA-KA à TA-KA-TA / KA-TA-KA on a tendance à directement passer à TA-KA-TA-KA …

Tu peux donc partir d’un TA-KA puis essayer de caler TA-KA-TA / KA-TA-KA ensuite en essayant de te coordonner avec le métronome en insistant l’intonation sur le temps du métronome pour bien marquer le temps.

Il s’agit ici d’un exercice simple pour intérioriser les différentes divisions possibles du temps.

Ensuite avec ta guitare il suffit simplement de faire le même exercice mais à la place des TA-KA ou des 1-2-3-4-5-6 etc… Et bien tu joues les notes en accentuant ton coup de médiator sur chaque temps.

C’est la base pour commencer à travailler son rythme et rien que ça crois-moi c’est efficace.

Ensuite tu peux varier les exercices ou les compliquer en accentuant ta note sur le deuxième, le troisième ou le quatrième temps à la place du premier (si tu joues sur des mesures classiques à quatre temps).

Au lieu de faire TA-KA-TA-KA tu feras TA-KA-TA-KA

Et tu verras ça change tout et ça t’oblige à intérioriser davantage le rythme et à mieux te repérer dans le temps.

Si tu ne l'as pas déjà fait : réponds à ce mini quiz qui va te permettre de faire un point sur ton niveau et de prendre conscience de l'état d'esprit à adopter pour aller de l'avant dans ta pratique (durée estimée : 1 min).

A la prochaine.

Luc
Top